Logo

 

NOTRE SITE DE PRODUCTION
A UFFHOLTZ

 

REMPLACEMENT DE LA CHAUFFERIE

Dans le cadre d'un plan de management de l'énergie visant à améliorer notre empreinte écologique, plus de 200 compteurs électriques ont été installés sur le site d'Uffholtz en août 2018. Un suivi de notre consommation énergétique est réalisé et les bilans mensuels nous permettent d'identifier les plus gros consommateurs électriques et de bâtir un plan d'action afin de réaliser des projets d'économie d'énergie.

Le premier projet identifié dans ce but a été le projet de remplacement du groupe froid S21 (bâtiment de formulation) l’été 2019. Le deuxième projet identifié est le remplacement de la chaufferie placée au niveau du bâtiment nommée « S21 ».

En effet, datant de 1994, cette chaudière est aujourd’hui très usagée et ses pièces de rechanges ne sont plus prises en charge par le fournisseur. Le processus actuel nécessite l’utilisation d’un fluide thermique (huile) chauffé à 265°C afin de :

  • Chauffer de l’eau à 80°C pour le chauffage (grâce à un premier échangeur),
  • De produire de la vapeur à 7 bars pour le processus de séchage en production (grâce à un deuxième échangeur).

Cette technologie induit une grande perte d’énergie de par son fonctionnement, et est dangereuse d’un point de vue sécurité et environnement. En effet, le fluide thermique (huile) est chauffé au-dessus du point d’inflammation (212°C), par conséquent, en cas de fuite d’huile, le risque de départ de feu est très élevé. De plus, le design actuel de la tuyauterie ne permet pas de réaliser des condamnations procédées localisées avec le système LOTO. Les interventions de maintenance se font de plus en plus compliquées (pannes et arrêts plus de 3 fois par an). Certaines conduites sont corrodées et endommagées, l’automate principal est vieux et n’est plus pris en charge par le fournisseur. L’installation ne présente aucun moyen de contrôle et de gestion des températures, pression, débit et énergie calorifique.

Ces problèmes, portant sur la maintenance, la sécurité et l’efficacité énergétique, expliquent notre décision de remplacement de la chaudière actuelle ainsi que le système de traitement d’eau. Le remplacement de la chaufferie permettra d'apporter des améliorations au niveau de la gestion des données clés liées à l'installation et d’avoir des retours d'information sur des paramètres tels que la température, la pression et le débit grâce à des transmetteurs reliés à un automate. Des compteurs d'énergie seront également installés.

Ce projet consistera donc à remplacer la chaudière actuelle qui produit de l’eau chaude (80°C) et de la vapeur pour le processus par deux chaudières :

  • Une chaudière pour la fabrication de la vapeur qui tournera 10 mois sur 12,
  • Une deuxième chaudière chargée de produire de l’eau chaude à 80°C pour le chauffage qui tournera environ 4 mois par an, lorsque le chauffage sera nécessaire (non subventionnée car elle alimente le process à moins de 50%).

Dans une dynamique de réalisation d'économie d'énergie et de réduction des coûts, l’utilisation d’un fluide thermique (huile) ne sera plus d’actualité, la vapeur et l’eau chaude seront directement produites par leurs chaudières respectives. De plus, les moteurs seront à variation de fréquence. Un économiseur de fumée sera installé afin de préchauffer l’eau avant son arrivée dans la chaudière vapeur (après la bâche alimentaire) et un préchauffage de l’eau (entre l’osmoseur et la bâche alimentaire) sera réalisé grâce à la récupération de chaleur installée lors du projet « Groupe Froid S21 ».

 

 

Quels sont les objectifs du projet ?

Le projet a pour objectif :

  • La diminution de notre consommation d'énergie (eau, gaz et électricité),
  • La réduction des coûts liés à la maintenance et aux arrêts de la chaufferie actuelle,
  • La diminution de notre impact environnemental (meilleure efficacité énergétique).

 

Quel est son coût ?

Les améliorations apportant une dimension environnementale et énergétique au projet, elles permettent un soutien financier du projet de la part :

 

 

La réalisation du projet

Le chantier se déroulera en quatre étapes :

1. Démantèlement et évacuation de la chaudière actuelle,

2. Installation d’un skid avec les deux nouvelles chaudières et le système de traitement d’eau,

3. Raccords hydrauliques et travaux électriques,

4. Mise en service.

 

 

Les résultats attendus

Suite à ce projet, nous escomptons une diminution des consommations d'électricité, de gaz et d'eau à l'échelle du site

Consommation d'électricité

Le projet devrait diminuer la consommation d'électricité de 85MWh par an,
soit 14k€ HT par an.

 

Consommation de gaz

Le projet devrait diminuer la consommation de gaz de 322MWh par an,
soit 7k€ HT par an.

 
 

Consommation eau de ville

Le projet devrait diminuer la consommation d'eau de 120 m3 par an,
soit 465€ HT par an.

 

 


 

Les autres projets

 

Siège social de FMC en France

11 bis quai Perrache 69002 Lyon  I  +33 (0)4 37 23 65 70

 mentions légales