Logo

Vous êtes ici: fmcagro.fr / Qui sommes-nous ? / Nos publications / Hausse des dégâts des foreurs du maïs en Bretagne...

 

Hausse des dégâts des foreurs du maïs en Bretagne pour 2018, quels enseignements pour 2019 ?

 

Le 24 avril 2019

Des dégâts de pyrales qui progressent :

  • Le réseau d'observation FMC a permis de constater beaucoup plus de dégâts en 2018,
  • Les dégâts progressent vers l’ouest de la Bretagne (ouest du département 22 et sud du département 29),
  • La progression est quasiment exponentielle, exemple à Loyat (56) en 2015 : 10% de pieds touchés dans un témoin et 85%  de pieds touchés en 2018,
  • Les observations faites par le réseau FMC montrent à ce jour une hausse des larves dans les pivots de maïs et trop peu de broyages après récolte,
  • La prise de conscience des éleveurs du risque mycotoxine est une réalité.

 

Les vols de pyrales autour de Rennes du 5 juin au 13 juillet 2018

Il y a une progression des sésamies vers le Nord, des larves ont été observées à Loudéac (22) et à Beganne (56). Les comptages réalisés dans les parcelles à l’automne 2018 montrent que les pressions larvaires étaient les plus fortes dans l’Ile et Vilaine et le Morbihan (avec des pressions au-delà de 0,4 larves/pied dans la majorité des cas).

Relevé des pressions larvaires à l'automne 2018 :

 

Les mesurent de rendement dans les parcelles protégées avec Coragen® en Bretagne permettent de tirer les conclusions suivantes : + 1,5 T de MS/ha en ensilage sur 3 ans et + 7,9 q/ha en maïs grain humide en 2018.

De nombreux prélèvements de larves ont été réalisés au printemps 2019 dans les parcelles Bretonnes afin d’évaluer le début des vols, ces analyses viennent en appui du réseau de pièges lumineux. Interrogez votre interlocuteur FMC en région pour recevoir les synthèses hebdomadaires des données et nos conseils. 

Aider au positionnement de la protection contre les foreurs, 1 des objectifs de FMC France sur la culture du maïs :

De nombreux prélèvements larvaires sont réalisés depuis plusieurs années afin de déterminer les dates d’émergence des pyrales et sésamies selon les secteurs géographiques.

Vous souhaitez avoir plus d'informations à ce sujet ? C'est par ici

 

Chef produit insecticides - David Pinson

 


Coragen® : Suspension concentrée [SC] contenant 200 g/L (18,4 %) de chlorantraniliprole (1). A.M.M. Provisoire n° 2100121.


ATTENTION

H410 - Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.
EUH208 - Contient de la benzisothizolinone ; peut produire une réaction allergique.
SPe8 avec mention ‘Emploi autorisé durant la floraison et en période d’exsudats’ en dehors de la présence d’abeilles pour les usages indiqués sur l’étiquette. Nous attirons votre attention sur les phrases et symboles de mise en garde appropriés figurant sur l'étiquetage.


Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée.
Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Pour les usages autorisés, doses, conditions et précautions d’emploi, restrictions et contre-indications, se référer à l’étiquette du produit et/ou http://www.phytodata.com.

(1) Matière active de Rynaxypyr®. Coragen® et Rynaxypyr® sont des marques déposées de FMC Corporation et ses filiales. Distribué par Cheminova Agro France SAS - 11 bis, Quai Perrache - 69002 Lyon - Tél. +33 (0)4.37.23.65.70 RCS Lyon B 352 320 279. www.fmcagro.fr.

Lire attentivement l’étiquette avant toute utilisation.

 

Siège social de FMC en France

11 bis quai Perrache 69002 Lyon  I  +33 (0)4 37 23 65 70

 mentions légales