Logo

Vous êtes ici: fmcagro.fr / Qui sommes-nous ? / Nos publications / Evaluer la teneur en Matière Sèche du maïs

 

Evaluer la teneur en Matière Sèche du maïs : un enjeu clé pour la qualité du fourrage

 

Le 14 avril 2020

En France, environ la moitié des parcelles de maïs fourrage ne sont pas ensilées au stade optimum. La plupart le sont trop tard et certaines trop tôt. Si la date de floraison du maïs est un premier indicateur : il convient d’affiner la date de récolte au fur et à mesure que la fin de l’été approche, de manière à planifier au mieux son chantier d’ensilage (réservation de l’ensileuse, ETA, entraide…).

 


 

Pour cela, il est nécessaire d’observer le remplissage du grain :

  • Contrôler plusieurs endroits dans la parcelle (il peut y avoir 10 points de variation de MS d’un endroit à l’autre),
  • Choisir 10 pieds de maïs consécutifs et retirer les spathes sur chaque épi,
  • Casser l’épi en deux et prélever un grain sur une des couronnes centrales de l’épi,
  • Couper le grain dans sa longueur pour en apprécier le niveau de remplissage. 

 

Lorsque la lentille vitreuse apparaît, le stade du maïs est autour de 25-26% MS pour un maïs en bonne condition hydrique et 28-29% MS pour un maïs en stress. Pour arriver au stade optimal de récolte (32-33% MS), il faut compter entre 10 et 25 jours à partir de l’apparition de la lentille vitreuse, en fonction de l’alimentation hydrique et de la somme des températures journalière au-dessus de 6°C (environ 150°C en base 6°). Concrètement par très beau temps, le gain de MS peut être de 0,75 à 1 point par jour !

Le stade optimum de 33% de MS (entre 30 et 35%) pour la récolte du maïs fourrage correspond à une répartition en 3 tiers des amidons (vitreux au sommet, farineux au milieu et laiteux à la base) :

 


 

Ramassé trop tôt (en dessous de 28%), les conséquences sont les suivantes :

  • Rendement maximum non atteint (-10 à -15%),
  • Niveau d'ingestion faible (-3kg MS/ récolte au bon stade),
  • Besoin de compléments dans la ration,
  • Perte de protéines et sucres solubles dans les jus.

 

Ramassé trop tard (au dessus de 35%), on s'expose aux problèmes suivants :

  • Qualité de hachage difficile,
  • Eclatement des grains réduit,
  • Problème de tassement : plus difficile car plus d'air à évacuer dans le fourrage,
  • Risque mycotoxines plus important car plus de champignons au champ,
  • Plus de refus à l'auge, donc moins d'ingestion.

 

De plus, il est nécessaire de ne pas ensiler sous une pluie forte pour limiter les jus dans le tas d’ensilage. L’ensilage de maïs est une étape technique clé pour la sécurisation de l’alimentation du bétail.

Enfin, le contrôle des foreurs du maïs (pyrales et sésamies) reste également indispensable pour préserver le rendement et la qualité de son ensilage. Entre 2014 et 2019, 19 essais FMC ont démonté l’intérêt de la protection contre les foreurs avec Coragen® Insecticide sur maïs ensilage : préservation du rendement à hauteur de 1,5 t de MS/ha et de la qualité du fourrage (teneur en amidon, digestibilité).

 

Contrôler les foreurs du maïs (pyrales et sésamies) : C’est maitriser un des vecteurs de mycotoxines et donc mettre plus d’atouts de son côté.

 


Coragen® : Suspension concentrée [SC] contenant 200 g/L (18,4 % p/p) de chlorantraniliprole(1). A.M.M. Provisoire n° 2100121. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. Pour les usages autorisés, doses, conditions et précautions d’emploi, restrictions et contre-indications, se référer à l’étiquette du produit et/ou www.phytodata.com. (1) Matière active de Rynaxypyr®. Coragen® et Rynaxypyr® sont des marques déposées de FMC Corporation et ses filiales. Homologué et distribué par Cheminova Agro France SAS - 11 bis, Quai Perrache - F-69002 Lyon - Tél. +33 (0)4.37.23.65.70 - RCS Lyon B 352 320 279 - www.fmcagro.fr. Lire attentivement l’étiquette avant toute utilisation.


Attention - H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. EUH208 : Contient de la benzisothizolinone. Peut produire une réaction allergique. SPe8 avec mention ‘Emploi autorisé durant la floraison et en période d’exsudats’ en dehors de la présence d’abeilles pour les usages indiqués sur l’étiquette.

 

 

Siège social de FMC en France

11 bis quai Perrache 69002 Lyon  I  +33 (0)4 37 23 65 70

 mentions légales